fbpx

La blessure de l'injustice

Nous allons explorer cette blessure sous forme de questions/réponses. Ainsi, il sera plus facile pour toi de retenir les informations données.

  • Avec quel parent se déclanche la blessure de l’injustice ?

La blessure de l’injustice nait du parent du même sexe. Tu l’auras compris, si tu es une femme, cette blessure nait vis-à-vis de ta maman. Elle est liée à la blessure du rejet. Si tu as l’injustice, tu as le rejet. Si tu as le rejet, tu n’as forcément l’injustice.

  • Pourquoi as-tu ressenti cette blessure ?

Parce que tu as eu l’impression que ton parent voulait que tu sois parfaite. Bien souvent, cette blessure est ressenti par un parent très cadré, autoritaire voir militaire. Attention, cela reste ton ressenti en tant qu’enfant et c’est peut-être pas forcément le cas pour toute la fratrie. Par exemple, tu peux avoir ressenti que ta maman était autoritaire alors que ton frère n’a pas eu cette sensation. Dans tous les cas, tu as commencé à adopter cette blessure pour répondre aux besoins de ton parent et être parfaite.

  • Quel est le masque de l’injustice ?

Le masque adopté par la blessure de l’injustice est le masque du rigide. Lorsque tu souffres de cette blessure, tu te tiens droite et tu veux faire les choses à la perfection. Rien ne dépasse et rien ne devrait dépasser.

  • Quelle est la peur engendrée par cette blessure de l’injustice ?

La plus grande peur de cette blessure, c’est véritablement la froideur des autres. Nous l’avons vu, cette blessure nait d’un parent qui était potentiellement froid avec toi et tu as très peur de ces personnes qui sont froides, distantes et que tu ne pourrais pas satisfaire par ta perfection.

  • Quelles sont les principales paroles utilisées par la blessure de l’injustice ?

Si tu souffres de cette blessure, tu vas utiliser : « jamais ». « moi je ne fais JAMAIS ça » ou alors « il ne faut JAMAIS faire ça »… Le terme jamais est très souvent employé dans cette blessure. Mais il y a aussi le terme « toujours » comme « c’est toujours à moi que ça arrive » (c’est injuste !).

  • Comment est l’alimentation de cette blessure ?

La personne souffrant de cette blessure de l’injustice souhaite être parfaite et donc adopte une alimentation basée sur un régime alimentaire strict. Lorsque tu souffres de cette blessure, tu regardes toutes les étiquettes et tu es capable de te privé de manger quelque chose car cela ne te convient pas dans la composition du produit. Tu cherches à être au plus naturel, au plus sain, au plus parfait ! Devant les autres, tu vas manger en disant « je ne mange JAMAIS ça, je peux bien me le permettre cette fois ». Tu vas avoir tendance à te justifier quand tu perds le « contrôle » en t’autorisant à craquer.

Commence ton Coaching GRATUIT